Rétrospective

Rétrospective : hélas avril en vain me voue …

À la sempiternelle question « les bons livres donnent-ils de mauvais films ? » et vice-versa, j’ai décidé de ne pas répondre. J’ai confronté Stefan Zweig et Max Ophüls : la Lettre d’une inconnue, à l’écran avec Louis Jourdan dont il faut tomber amoureux, sinon, on rate quelque chose dans la vie, et à l’écrit avec la plume… Lire la suite Rétrospective : hélas avril en vain me voue …