Littérature·Littérature étrangère·Littérature francophone·Philosophie et essais francophones

Rentrée littéraire 2018 : les attendus et les attendus au tournant …

Qui parle de vacances ? Je vous parle de cahier de vacances. Une liste très arbitraire et non exhaustive des livres sur lesquels se jeter dès la fin août, dès la fin des vacances, en fait ...     Chez les copains ... Federica Ber, de Mark Greene, chez Grasset, une interprétation dont seul Mark… Lire la suite Rentrée littéraire 2018 : les attendus et les attendus au tournant …

Publicités
Littérature francophone

Pourquoi les hommes marchent seuls sur la plage

« Vivre au jour le jour avec le même vent à respirer / le même pain au bec » Ces vers, en début de recueil, accrochent l’oeil et l’attention. William Cliff est devenu mélancolique, triste comme un pinson devant la fuite du temps, mais il n’a pas fini de chanter. Un peu moins de quatre-vingt poèmes composent… Lire la suite Pourquoi les hommes marchent seuls sur la plage

Littérature francophone

La lettre d’un jeune soldat

Le Tripode est l’un des rares éditeurs à faire des oeuvres d’art avec des livres. Minuit en mon silence, la dernière création de Pierre Cendors, est pensée comme un hommage à l’écrivain-soldat Alain-Fournier, mort au front à l’âge de vingt-sept ans alors que la guerre commençait tout juste, en septembre 1914. « Il était minuit en mon… Lire la suite La lettre d’un jeune soldat

Littérature francophone

Tentacules et coeur tendre : Un premier roman audacieux sur la vie et l’oeuvre de Jean Painlevé

Jean Painlevé (1902-1989) est comme son nom l’indique le fils de Paul, mathématicien, trois fois Président du Conseil, grand homme. Pas simple, comme on l’imagine. D’abord orienté vers la médecine, Jean ne supporte pas la froideur, la cruauté, avec laquelle le corps animal est exploité au profit du corps humain. Il bifurque vers la zoologie,… Lire la suite Tentacules et coeur tendre : Un premier roman audacieux sur la vie et l’oeuvre de Jean Painlevé

Littérature francophone

Mon dimanche avec Frédéric Schiffter …

Quand j'avais quinze ans, l'un des premiers jeunes hommes qui aient fait battre mon coeur avait joué dans un court-métrage intitulé "Les journées perdues". Frédéric Schiffter n'a rien à voir avec mes quinze ans, ni avec ce jeune homme, moins encore avec ce petit film oublié. J'ai passé ce dimanche à Biarritz, en automne, sous… Lire la suite Mon dimanche avec Frédéric Schiffter …