Rétrospective

Pariscope

Nous pleurons encore la disparition du Pariscope. Les publicités des grandes surfaces commerçantes de fournitures scolaires commencent à envahir les boîtes aux lettres. Il faut se débrouiller tout seul, et penser déjà à la rentrée.

Extrait

81427f60f185a14e955886c385ef5e98
Alphonse Mucha, « L’automne », 1896

Du 11 décembre au 17 mars, au Petit Palais, la première rétrospective parisienne depuis 40 ans du peintre belge Fernand Khnopff, dit « le maître de l’énigme ». Ça a l’air fou.

Dans le genre fou, je ne manquerai à aucun prix l’accolade bizarre et géniale de Basquiat et Schiele à la Fondation Vuitton, à partir du 3 octobre.

Au Grand Palais, du 3 octobre au 4 février, rétrospective du señor Miró. 150 oeuvres exposées dont certaines inédites en France.

Jusqu’au 15 octobre de cette année, juste de quoi attendre la fin de la canicule, à Beaubourg, à la galerie de photographies, les photos de rue 1945-1960 de lady Sabine Weiss.

Au Jeu de Paume, du 16 octobre au 27 janvier, Dorothea Lang, « Politiques du visible ». Ça s’impose.

S’imposent aussi Berthe Morisot, l’impressionnisme au féminin, au musée d’Orsay jusqu’au 22 septembre 2018, et surtout, au musée du Luxembourg, l’exposition Mucha, qui s’ouvre le 12 septembre.

 

cc549e92ce935308846fbecfee42202e
Sabine Weiss, « Homme courant dans la lumière », 1953

 

Mais encore ? 

 

J’irai peut-être à la Cinémathèque, voir dans un moment de folie monomaniaque l’intégralité de la rétrospective Ingmar Bergman, du 19 septembre au 11 novembre.

 

J’irai peut-être à la Comédie-Française. Sûrement.

On joue Lucrèce Borgia de Victor Hugo, du 1er octobre au 1er avril. Mise en scène de Denis Podalydès. Ça se tente.

On joue Alfred de Musset, bonheur : Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, mis en scène par Laurent Delbert, du 16 janvier au 24 février.

Du 9 février au 16 juin, Fanny et Alexandre, mise en scène de Julie Deliquet d’après Bergman toujours ; oeuvre hybride, testamentaire, dit-on, conçue sous la forme d’un récit puis adaptée au cinéma.

On joue aussi, du 20 mars au 2 juin, l’adaptation des Damnés de Visconti, dont Jean Vilar disait que le propos était universel. La mise en scène est de Ivo van Hove, universelle peut-être aussi.

Toujours par Ivo van Hove, du 27 avril au 3 juillet, Electre et Oreste d’Euripide…

Et enfin, un peu de Brecht : La vie de Galilée, mise en scène d’Éric Ruf, du 1er juin au 25 juillet.

465ee0edd6f3fcae634ba71df4a6b1e3
Ingmar Bergman, Monika ou le désir, 1953

 

C’est fini, non ? Non.

À l’opéra, parce qu’il faut bien s’habiller de temps en temps, j’irai voir Le Lac des Cygnes (Opéra Bastille, du 16 février au 19 mars, chorégraphie de Rudolf Noureev).

Il primo Omicido de Scarlatti sera l’occasion de revoir de l’intérieur le Palais Garnier, du 22 janvier au 23 février.

Et pour les plus téméraires, dont je ne serai peut-être pas, du 20 septembre au 17 octobre 2019, l’étrange association Hiroshi Sugimoto / William Forsythe, au Palais Garnier toujours.

 

Pour le confort des fauteuils et le cool inébranlable de la programmation, suivez de près Écoles 21 et Christine 21, pour, par exemple, revoir Théorème de Pasolini, au hasard.

 

Swanlakemordkin
Le Lac des Cygnes, Moscou 1901, Adelaide Giuri dans le rôle d’Odette et Mikhaïl Mordkine dans le rôle du prince Siegfried

 

Pour la fin, je garde le Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme : jusqu’au 26 août 2018, Helmar Lerski, pionnier de la lumière. Et du 10 octobre au 10 février, peut-être, Freud, du regard à l’écoute

 

Ne manquez pas non plus, s’il-vous-plaît, les Êtres Singuliers, série de portraits par Anne Eveillard et Bruno Comtesse, du 7 au 14 septembre 2018, de 14h à 17h à la Mairie du premier arrondissement.

 

Peut-être aussi que je resterai au lit. Rien n’est moins sûr.

 

 

613c0304f8e78e252e5880311978f658

 

Publicités

3 commentaires sur “Pariscope

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s