Rétrospective

Bon vent décembre !

Bon vent, année 17. Qui s’achève ici dans les bourrasques, et je crains que ces bourrasques n’aient pas grand-chose d’hygiénique.

Avant l’heure des cotillons, des aspirines, des « bonne année » et « la santé surtout » – qui me poursuivent, mais que je sème – j’ai lu, en décembre.

 

Ça fait un peu chic, alors je le dis tout de suite : j’ai lu dans l’avion The Catcher in the Rye, et rien ne vaut la version originale. Voilà pour le pédantisme fastoche.

J’ai lu Un An, de Jean Echenoz, et j’ai visité la petite exposition que lui consacrait la BPI au Centre Pompidou. Inspirant.

Je suis tombée sous le charme du Hongrois Sandor Marai. Les Mouettes, Les Étrangers, La Soeur, m’ont enchantée. Dans la même veine, j’ai lu Léo Perutz, La Nuit sous le pont de pierre, peut-être l’un des meilleurs livres qui soit tombé entre mes mains cette année. Une histoire magique, médiévale, exotique, extraordinaire, romantique … Je n’en dirais pas assez.

J’ai lu la très jolie miniature de Marc Pautrel, La vie princière.

Je me suis aventurée dans un autre rayon de ma bibliothèque … Avec l’audace frémissante de celle qui cherche à comprendre. J’ai lu Deuil et Dépression de Melanie Klein, et admis que, malgré ses apparences folkloriques, la psychanalyse, l’histoire de la psychanalyse, demeurent pertinentes, sinon passionnantes. J’ai lu aussi Deuil et Mélancolie, de Freud, pour les mêmes raisons.

J’ai lu Georges Bataille, La Littérature et le mal. Pourquoi pas ?

 

J’ai visité la sublime exposition du Petit Palais, L’art du pastel, de Degas à Redon. C’est vif, délicat, vivant, coloré, expressif…

 

En écoutant tomber l’averse, j’ai lu Souvenirs dormants. Il y a un temps pour tout.

 

Le-paris-insolite-de-Brassai.jpg

 

Au cinéma, sur les écrans, deux choses. Les films que je recommande, aveuglément :

  • Le Château du Dragon, de Joseph L. Mankiewicz, avec Vincent Price et Gene Tierney… Soupirs ..!
  • The Ghost and Mrs Muir, de Joseph L. Mankiewicz, une petite variation du Château du Dragon, avec Gene Tierney belle à tomber, la mer, et une maison…
  • M, le remake langien de Joseph Losey. La comparaison n’est ni honteuse, ni flatteuse, mais elle est intéressante. Le choix du tournage en extérieur, le traitement du sujet … Ça vaut le coup d’oeil.
  • Lost Highway, de David Lynch, que j’ai revu pour la troisième fois, prise d’une envie de Lynch.

577b1644d8ea8ef288cfe9e3d02d39cc

  • Monika et le désir, le premier film de Bergman, je ne le recommande pas aveuglément. Le scénario est assez plat, mais la maîtrise de l’image est déjà là, la beauté des plans, la sophistication de leur composition, tout cela vaut bien que l’on s’y attarde.
  • Portrait of Jennie, de William Diertele, sans hésiter, jetez-vous sur cette bizarrerie.
  • De même que sur la série Dark, sur Netflix.
  • Et sur mon antidépresseur préféré, j’ai nommé Dr Mabuse, Der Spieler (le premier de la série), 4h35 et pas une seconde à retrancher. Qui dit mieux ?
  • Pas mieux, mais quand même : Sternberg, American Tragedy, film notable de 1931.
  • Un autre Bergman, et un meilleur : Sonate d’automne, dont j’ai vanté les qualités, la finesse et la violence de la mise en scène familiale. Avec Ingrid Bergman.
  • Et enfin Douce, de Claude Autant-Lara, horrible drame de Noël, excellent film.

 

 

Je ne recommande pas, mais vous faîtes comme vous voulez :

  • Clinical, sur Netflix, dont on se demande si c’est un mauvais film sur la psychiatrie ou un bon thriller avec des accessoires inutiles…
  • Misery, l’adaptation de Stephen King, qui vous fait passer l’envie de devenir un écrivain à succès.

 

J’aimerais que les derniers instants de cette année soient dédiées à la contemplation de la perfection humaine masculine qu’est Vincent Price.

Oui, c’est arbitraire.

98bfec6cbbde381e6d54bf8f9cd55514

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s