Philosophie et essais francophones

Belmondo, Thomas Morales et moi …

Toutes les fois que j’ai rencontré Thomas Morales, il tenait sous le bras un trench-coat beige, il portait des chaussures anglaises, une coupe de champagne et des ragots sur la vie parisienne qu’on ne lit que dans la rubrique mondaine d’un journal disparu, qu’il est le seul à voir. En fait, Thomas Morales a le don de voir ce qui a disparu, ce qui lui confère une supériorité certaine, mais discrète, sur les autres invités des cocktails que nous fréquentons.

 

Il m’est arrivé de lui parler de Bardot, et lui m’a répondu Belmondo. Belmondo et moi, c’est le titre de l’étrange petite chose – pensez donc, un livre électronique ! – qui m’est tombée entre les mains ce week-end. Une filmographie commentée, certes, mais dans le désordre, avec des vrais morceaux de coeur et de vie dedans. Une déclaration d’amour, à Belmondo et à une autre, en quelques cinquante films, par les chemins de traverse.

 

belmondo

« L’approximation de mon époque me terrifie. Un acteur, c’est une référence, un modèle, pas un copain de classe à qui vous prêtez votre sweat après un match de rugby. »

 

 

le-magnifique-arte-marie-france-pisier-ursula-andress-claudia-cardinale-toutes-les-femmes-de-belmondo-a-l-ecran-22-photos.jpg

« Belmondo est le plus joueur de tous les acteurs. » Parce qu’il a eu l’audace, ou le goût, de tourner dans le navet qu’est L’Animal.

 

 

16

 

« À force de lire la presse féminine, les moches ont perdu le sens des réalités. Elles imaginent avoir droit au bonheur. »

 

 

homme_de_rio002

« Je ne peux pas regarder jusqu’au bout L’Homme de Rio. Je n’ai pas l’entraînement. Belmondo court pendant une heure cinquante-deux minutes. Je suis épuisé comme le jour où Julia a parlé d’un plan de table pour notre mariage. »

 

 

film-a-bout-de-souffle14

 

« Mademoiselle Ange (1959)

Avec Julia, nous attendons un enfant. »

 

 

 

Belmondo et moi sera disponible chez Nouvelles Lectures, aussi vite que court L’Homme de Rio.

 

Publicités

Un commentaire sur “Belmondo, Thomas Morales et moi …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s