Rétrospective

Rétrospective : bye bye décembre !

Pour une fois, faisons les choses dans le désordre. 2016 a été l’année du désordre, 2017 sera probablement celle du chaos.

 

bienvenue-sur-le-tournage-de-coco-avant-chanelm20949

 

Pour refermer le chapitre, en décembre, il y avait Ferdinand von Schirach. Tabou est un vrai chef-d’oeuvre.

Il y avait les saisons 4 et 5 de Downton Abbey et les trois premières de Gossip Girl, puisqu’ôter la futilité de son programme serait une erreur tragique.

Le biopic d’Anne Fontaine, Coco avant Chanel, avec Audrey Tautou un peu figée dans le rôle-titre, pour un peu d’élégance.

Les Juifs viennois à la Belle Époque de Jacques Le Rider, qu’on lit comme un documentaire et retient comme une leçon d’Histoire.

Le Paradoxe amoureux de Pascal Bruckner, en attendant son nouvel essai à paraître en ce début d’année. Accompagné des essais traduits de Camille Paglia, regroupés il y a quinze ans dans le volume Vamps et Tramps.

Un Pedigree, parce qu’un Modiano par mois est la posologie minimum.

Il y avait aussi, un peu en avance, le dernier roman de Jérôme Leroy, Un peu tard dans la saison, pour vous saisir les tripes, en faire des noeuds papillon et les envoyer faire le tour des stations balnéaires en automne.

Le prochain Éric Chevillard, Ronce-Rose, tient ses promesses de bizarrerie, faites-moi confiance.

Et si vous tenez vraiment à connaître l’avenir, je prédis un succès à Cathy Galliègue. La nuit, je mens sort en avril et c’est formidable.

 

Bonne année !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s