Non classé·Rétrospective

Rétrospective: dans le viseur du mois d’octobre

En octobre, le livre que j’ai le plus lu, c’est le mien.

 

francais-la-mutante-livre

 

Sinon.

J’ai aimé Téléphonez-moi, ou la revanche d’Echo, un essai de Frédérique Toudoire-Surlapierre.

J’ai aimé à la folie le Manifeste Incertain 5 de Frédéric Pajak: Van Gogh, une biographie.

J’ai fait la connaissance des Filles de rêve de Mathieu Terence, et je vous les recommande.

J’ai suivi Eric Neyrinck à la recherche du fantôme de Céline.

J’ai refermé avant la fin, mais sans amertume, La femme que j’ai voulu être, les beaux mémoires de Diane von Furstenberg.

J’ai hurlé de rire en lisant une nouvelle, et une seule, mais cela préjuge en bien des autres, de Jean Richepin dans Les morts bizarres, « Le chef-d’oeuvre du crime ».

J’ai soupiré avec La Mutante de Cecil Saint-Laurent, le roman de la mort de l’homme.

 

Au cinéma, il y avait Un amour de poche de Pierre Kast, une histoire de fous. Le train de 16h50 (Murder, she said) de George Pollock ; La Corde (Rope) et Le crime était presque parfait (Dial M for murder) de l’oncle Alfred, des histoires de meurtres. Le Trou Normand de Jean Boyer, une histoire de Brigitte Bardot. Comment épouser un millionaire de Jean Negulesco, une histoire de Marilyn avec des lunettes et de Lauren Bacall, Lauren Bacall.

 

figure-1-mcelhaney

 

Ciao.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s